Gratouille, sang... et clopes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gratouille, sang... et clopes !

Message  Vanlong le Mar 13 Oct - 17:11

Bonjour à tous,
Bon, l'histoire va paraitre un peu longue, mais elle est nécessaire pour comprendre (ou comme moi, ne pas comprendre) le problème.
J'ai toujours eu la peau atopique. De ma naissance jusqu'à aujourd'hui,25 ans.
L'histoire s'est agravée dès mes 15 ans. Petit, comme tout adolescent rebelle, je refusais catégoriquement crèmes et médicaments.
Mais à 15 ans, la chose s'est durement aggravée. Eczema sur tout le corps, avec tout ce qui s'en suit, ce que vous connaissez tous : la fameuse "épreuve du miroir", la douleur d'enfiler un jean, les draps en sang, les hurlements au moment du contact de l'eau calcaire sur la peau déchiquetée... Bref, la liste est longue, vous la connaissez tous.
Beaucoup de facteurs physiques et psychologiques sont rentrés en jeu à cet age :
-Je découvrais que j'étais gay, et avais franchement du mal à l'accepter.
-Ma mère, dans sa grande intelligence, avait décidé d'acheter 2 chiens, 1 chat, de planter un olivier, un mimosa, et un cyprès. Autant dire que ma maison était un véritable centre personnalisé de création d'allergènes.
-J'ai commencé à fumer.
Aujourd'hui, mon eczema est beaucoup plus localisé. Visage et cou, principalement. Creux du coude et genou, plus rarement.
Mais il est temps pour moi de déclarer la guerre. Je deviendrai prof d'anglais dans peu de temps. Un prof dans une salle de classe, c'est un nageur dans un bassin de requins. La moindre odeur de sang, et je me ferai bouffer.
De plus, je suis en couple avec un garçon absolument génial, avec qui j'espère parcourir un long chemin. Or, quand on a de l'eczema, on se laisse difficilement toucher, et quand bien même ça arrive, ça fait mal, notre humeur en prend un coup, on devient désagréable, impatients, bref, écorchés vifs dans tous les sens du terme.
La seule chose qui me calme définitivement : La céléstamine. Anti-histaminique ultra puissant, mais auquel je m'habitue dangereusement.
Je sais qu'un jour, ça ne fera plus effet.
Pour en venir au principal point :
J'ai remarqué que ma peau changeait radicalement dès lors que j'arrêtais de fumer. J'arrive à arrêter relativement facilement.
Les 3 premiers jours, je constate une amélioration incroyable. Mais arrivé le 4ème jour, ça devient catastrophique...
Ma question est donc la suivante : le tabac a-t-il réellement une influence ?
Mes allergies après l'arrêt sont-elles dues au facteur psychologique ?
Ou est-ce juste le phénomène de reconstruction de la peau les premiers jours qui me donne cette impression de guérison ?
Certains ont-ils arrêté de fumer et remarqué un impact positif sur le long terme ?

Je me fiche de ne pas pouvoir prendre de douche sans appliquer de crème hydratante en suivant. J'ai l'habitude. Je veux juste avoir une gueule normale, et surtout, ne plus avoir mal...

En espérant avoir une réponse...

Salutations de la main, une main pleine de crème Wink

Vanlong
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 2
Date d'inscription : 13/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gratouille, sang... et clopes !

Message  AtoSage le Jeu 29 Oct - 13:22

Oups...j'avais zappé votre message ! Excusez moi, Valong...

Votre interrogation porte principalement sur la fumée de cigarette, mais moi, j'ai bondi en lisant CELESTAMINE !
Ce médoc est une association de cortisone et d'un antihistaminique.
L'effet bénéfique momentanné n'est pas dû à la molécule antihistaminique, mais à la cortisone (qui est totalement déconseillée par voie générale dans le traitement d'une DA).
Vous êtes donc en immunosuppression quasi constante, et sans doute avec un développement bactérien ou mycosique bien présent.
Les immunosuppresseurs par voie générale maintiennent fortement la balance immunitaire en position Th2 (allergie).
Ils nous font perdre également la bonne maturité digestive (d'où allergies alimentaires classiques de l'adulte). Voir site Afpada.net.
Il vous faut donc agir tout à la fois sur les allergènes et sur la bonne gestion de votre quotidien (vêtements en 100% coton, bien rincés, produits de soins cosmétiques +++...) voir site Afpada...
Concernant la fumée (de cigarette, de cheminée, de jardinage), elle nous fait de belles poussées qui s'estompent rapidement (à condition de ne pas se précipiter sur des produits aggravants). Les fumées entretiennent également les lésions existantes.

Vous allez peu à peu comprendre l'ensemble des phénomènes (immunologiques et de vie) qui sont la cause d'une DA.
Et vous avez raison d'agir avant de vous retrouver devant toute une classe.
Un conseil : faites aérer la classe avant le début du cours (l'air saturé, on n'aime pas).

Bien à vous Valong,

AtoSage

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 300
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum