DA : existe t-il réellement des solutions ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DA : existe t-il réellement des solutions ?

Message  chouchou1509 le Mar 9 Avr - 11:19

Je me présente : j'ai 22 ans et je souffre de dermatite atopique depuis mes 3 mois, sur l'ensemble de mon corps et de mon visage, en continu (quasi jamais de période de rémission).
Mon père en a eu, mais jusqu'à ses 8 ans environ, ça a ensuite disparu du jour au lendemain, et n'est jamais revenu.
J'ai consulté des dermato à foison (qui conseillent tous des crèmes à base de cortisone et... vendent leur produit fétiche : la roche posay par exemple...), un homéopathe, un homéopathe uniciste, des guérisseurs, et depuis peu un allergologue.
J'ai été hospitalisée cet été, car j'ai arrêté cette m*** de cortisone (du jour au lendemain, voila le soucis) et j'ai fais une crise tellement énorme que je ne pouvais même plus bouger... J'ai été traité à grand renfort de cortisone bien sur, deux tubes ENTIERS par jour...
L'allergologue m'a fait tous les tests possibles : j'ai réagit au kiwi (mais je le savais car je gonfle si j'en mange), aux pollens de graminées, et aux poils de chat.
Et c'est tout. Pas d'allergies alimentaires par exemple.
Je cherche depuis de nombreuses années de quoi pourrait venir cet eczéma, car évidemment je n'en peux plus...
Je fais donc appel à vous, si vous avez des idées ou des témoignages qui pourraient m'aider...
Merci d'avance Very Happy

chouchou1509
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: DA : existe t-il réellement des solutions ?

Message  Jojo le Mer 10 Avr - 13:31

Bonjour Chouchou,

Sois la bienvenue au sein de la petite communauté des gratouilleux.

Si tu as bien lu le site de l'afpada:
1) La D.A. est une pathologie du système immunitaire (S.I.).
2) Un S.I. mature, qui ne pose pas de difficultés, a un fonctionnement Th1 dominant.

Bon, on va simplifier en parlant de la « balance » Th1/Th2.
(Lymphocytes-clefs des défenses immunitaires)
Th1 : lymphocytes qui guerroient contre les germes et les virus.
Th2 : lymphocytes qui s’activent sous l’effet des allergènes (et des parasites).
Ces lymphocytes sont comme une balance : si les uns prennent le pouvoir, ils laissent peu de place aux autres.
La bonne « balance » est celle où les lymphocytes Th1 sont dominants.
C’est-à-dire que les lymphocytes de notre système immunitaire s’occupent de nos germes, de nos virus et des cellules à détruire, et ne s’occupent pas des allergènes qui nous entourent.
Quand les symptômes atopiques sont là, la maladie s’est déclenchée, avec une prédominance des lymphocytes Th2.
Un atopique guéri est un atopique dont les Th1 "occupent le terrain" et s'y cramponnent quel que soit l'environnement.
Pour le jeune atopique, c’est le but à atteindre : il faut aider la bonne construction de son système immunitaire en l’accompagnant jusqu’à sa maturité (7 ans). C’est-à-dire qu’en évitant l’accumulation des grands allergènes (animaux, concentration de pollens…), on réduira la multiplication des Th2, au profit de la production de Th1.


C'est pour cette raison (acquisition de la maturité du système immunitaire) que l'eczéma de ton père a disparu.
Chez toi cette acquisition ne s'est jamais faite et il faut revenir en arrière pour comprendre:
-Déclenchement d'une DA à 3 mois, le déclenchement d'une DA chez le nourisson est toujours alimentaire. L'allergène a été surement ignoré...
-Puis par la suite le système immunitaire a été sans cesse mobilisé vers la réaction allergique, peut être un animal à la maison?
Avec la prédominance des lymphocytes Th2 l'acquisition de la maturité du système immuniatire ne s'est pas faite correctement.
C'est la cas de beaucoup d'atopiques...

Il faut penser à maintenant et remettre tout à plat:
1) On stoppe la crise: dermocorticoïde et peut être antibiothérapie
2) On évite les aggravants et activateurs de l'inflammation (site afpada: histamino-libération, pas de cosmétiques, pas d'émollients...)
Est-ce que tu fumes également?

2)On stoppe la réactivité du système immunitaire envers l'allergène et c'est là qu'il faut réflechir:
Tu es en situation chronique inflammatoire, donc on pense immédiatement aux animaux domestiques? moissisures dans le logement?
Sur le plan alimentaire ne pas se fier aux tests, il est fort probable que l'acquisition de la maturité digestive ne ce soit faite que partiellement, donc arrêt des légumineuses (tous les pois-haricots-lentilles-cacahuètes-soja) pendant 3 semaines, puis tu manges un soir des haricots et le lendemain midi des pois-chiches, tu seras vite fixée par l'absence de "poussée" de DA ou pas...
Reste vigilante aux poissons et noisettes...

J'espère t'avoir donné quelques pistes, bonne après-midi,
avatar
Jojo
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Da existe-t-il réellement des solutions ?

Message  AtoSage le Mer 10 Avr - 13:47

Bonjour Chouchou,

La toute première solution, c'est de comprendre : voir site Afpada.net "DA pour tous" dans chapitre "Comprendre la DA".
DA depuis l'enfance, donc mal accompagnée par méconnaissance, ce qui est classique.
Les traitements ou (et) la présence des allergènes majeurs (animaux, moisissures...) ont empêché votre système immunitaire d'atteindre sa maturité.
Vous êtes donc resté en "fonctionnement Th2" qui est celui d'une prédisposition aux allergies de l'atopie.

Maintenant, il faut partir de la situation actuelle.
Tout de suite : pas de crèmes dites "hydratantes, émollientes, relipidantes" : elles empêchent la restauration cutanée, et surtout elles "nourrissent" les germes infectieux (streptocoques ou staphylocoque doré). Les lésions deviennent alors infectieuses car les toxines de ces germes sont eux-mêmes des allergènes.
Ensuite : avez-vous dans votre environnement des animaux domestiques ? (y compris chez papy-mamie ou les copains).
L'interrogatoire est bien supérieur aux tests d'allergologie (on ne fait jamais un diagnostic d'allergie sur de simples tests).
Si vous avez eu des traitements immonusuppresseurs par voie générale (ou si vous avez été "tartiné" largement), vous pouvez avoir perdu votre immunité digestive.
Ce qui veut dire que l'on fait des allergies alimentaires, elles-mêmes une des causes des lésions résistantes.
Les AA de l'adulte sont les légumineuses (fèves, pois chiches, cacaouètes, soja-dont le lait, lentilles, petits pois...), les noisettes, les crustacés.

Puis, côté "aliments", nos lésions sont entretenues par des aliments qui ne sont pas des allergènes, mais qui relancent le prurit (épices etc...voir site Afpada).
Côté "gestion du quotidien"...voir site Afpada.

Avant d'atteindre une bonne prise en charge et le repos cutané, l'adulte eczémateux a souvent besoin d'une cure d'antibiotiques par voie générale.
Pourquoi ? parce que la présence des germes est patente et est souvent la cause d'une poussée malgré l'évitement des grands allergènes.
Les spécialistes prescrivent de préférence un macrolide (attention pas de métronidazole qui est un macrolide immunosuppresseur).
En évitement des allergènes majeurs + antibiothérapie, la DA disparaît en quelques jours.

A votre disposition Chouchou,

AtoSage

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 325
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  chouchou1509 le Mer 10 Avr - 14:18

Merci pour vos réponses.
J'ai effectivement lu le site conseillé, et je comprends certaines choses.
Ma DA a commencé au moment de l'arrêt de l'allaitement.
Je comprends certaines choses, et d'autres restent floues...
J'ai en effet une chatte depuis environ 1 an, avant cela, aucun animal (ni chez moi, ni chez des amis, ni chez mes parents), et je n'ai pas vu de changement au niveau de ma peau. Malheureusement je ne peux la confier à personne, donc il va falloir faire autrement... Crying or Very sad
J'ai vu qu'il ne fallait pas s'hydrater, j'ai donc essayé de ne rien mettre sur ma peau à la sortie de la douche, mais c'est une horreur, ça tire, c'est très sec et du coup évidemment ça grattouille ! Comment faites vous ?
J'ai vu plein de noms de produits sur le site, mais concrètement quoi utiliser à quel moment ?
Je suis un peu perdue...
Au niveau alimentaire, je ne bois quasiment pas (à peu près 75cl par jour..), et je mange parfois mal. Cependant je ne mange quasi jamais de légumineuses, donc il y a peut-être autre chose ?
J'ai déjà été plusieurs fois sous antibio, et ça n'a pas changé grand chose... Et au niveau des crèmes à base de cortisone, j'avoue que je n'en peux plus, ma mère m'en a tartiné étant petite, c'est clair que ça marche, mais dès que l'on arrête c'est encore pire...
Sinon non, je ne fume pas, et mon compagnon non plus (ni personne de mon entourage) !
En attendant vos prochaines réponses, merci beaucoup, ça fait du bien de se sentir moins seul, cette maladie est tellement éprouvante...

chouchou1509
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Da existe-t-il réellement des solutions ?

Message  AtoSage le Mer 10 Avr - 16:00

Oui, Chouchou, quand la DA est là depuis l'enfance, difficile de mettre de l'ordre dans les idées...
Comme vous êtes en inflammation chronique, la venue du chat n'a rien changé à l'inflammation.
Cependant, l'évitement sera inévitable car l'allergie sera de plus en plus forte.
Une DA qui commence à l'arrêt de l'allaitement est liée dans un 1er temps à une allergie au protéines de lait de vache (APLV), puis, lors de la diversification, à l'oeuf, au poisson, à la présence de noisette dans des gâteaux ou du chocolat, à des fruits exotiques (kiwi...).
Cependant, la maturité digestive du nourrisson se mettant en place entre 1 et 2 ans, les allergies alimentaires disparaissent. (Le système immunitaire digestif est le 1er à atteindre sa maturité. Le système immunitaire général est mature autour de 7 ans.
Dans votre petite enfance, il est possible que les grands allergènes aient été présents sans que vous le sachiez (moisissures, animaux chez une nourrice, poussières contaminées+ densité des pollens environnementaux...);
Mais aussi l'utilisation de de crèmes et produits-allergènes (le message d'application de produits cosmétiques est tel, que l'on voit des enfants tout maculés de lésions juste à cause de ces produits.
Donc, comme il est difficile de retracer les choses, il faut en revenir à ici et maintenant.
Quand la poussée est sérieuse : toilette totale avec un aseptisant (Septivon ou Cytéal)
S'il s'agit seulement d'aseptiser des lésions : Biseptine ou Bétadine rouge (à rincer)
Quand tout va mieux : toilette avec un syndet "cuivre-zinc" (gel Dermalibour ou gel cu-zn d'Uriage)
Quand tout va bien : pain dermatologique (A-Derma ou Avène)
Attention au composant-allergène chlorocrésol : il est présent dans des dermocorticoïdes souvent prescrits (Diprosone-crème et autres...) et dans Cytéal.
A force d'utiliser Cytéal et un dermocorticoïde qui contient cet allergène, on finit par y être allergique...alors qu'on les utilisait depuis plusieurs années...et ça, les médecins le zappent.

On peut aussi prendre un bain additionné de permanganate de potassium (la couleur doit être violet clair).

Pourquoi boire si peu ?, alors que partout il est dit de boire entre 1l1/2 et 2l...voire plus...
Côté alimentation, réfléchissez aux aliments riches en histamine et histaminolibérateurs (voir site Afpada) : ces aliments entretiennent le prurit et l'inflammation.
Manger tout simple, c'est le mieux pour nous.
Une antibio serait sans doute nécessaire...lorsque le chat sera parti, et le logement nettoyé et aéré.
Jojo pourra vous confier par message privé le nom de l'antibio le plus efficace (en se supplémentant copieusement en yaourts pour garder une bonne flore digestive).
En attendant d'utiliser à nouveau un dermocorticoïde, vous pouvez appliquer légèrement sur votre peau "qui tire" de l'Aloplastine. Mais après une douche avec Septivon, le tiraillement devrait s'atténuer.

Voilà pour ce soir...

AtoSage



AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 325
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  chouchou1509 le Jeu 11 Avr - 22:57

Merci de cette réponse, j'ai aujourd'hui été acheter les produits que tu m'as cité.
Pendant combien de jours consécutifs je peux me laver avec Septivon ?
Et en marque de shampoing tu conseilles quoi ?

Sinon au niveau allergie aux animaux, est ce qu'une désensibilisation pourrait arranger les choses, ou du moins aider ?

Je vais essayer de changer ma façon de vivre, pas facile quand on a des mauvaises habitudes bien ancrées, mais c'est pour mieux vivre...

Sinon tu m'as demandé pourquoi si boire si peu, tout simplement car je n'arrive pas à boire plus... Et encore j'essaie de me forcer parce que sinon...

J'ai recommencé l'Atarax qui me fait beaucoup de bien (quasi arrêt des grattages) mais ce n'est pas une solution à long terme...

J'ai également acheté une boule de lavage pour ne plus utiliser de lessive / adoucissant.

Pardon pour toutes ces questions, mais c'est pas évident, les professionnels de la santé se contredisent tous tellement...

chouchou1509
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Da existe-t-il réellement des solutions ?

Message  AtoSage le Ven 12 Avr - 8:17

Bonjour Chouchou

Septivon : la règle est en fonction de l'état de chacun.
Shampooing : Septivon convient en période "dure". Les gels "cu-zn" sont parfaits en période douteuse. Le pain dermatologique A-Derma convient pour tout le corps, visage et cheveux compris en période "sans DA".
Oui, Atarax va "shooter" la personne, ce qui lui permet de dormir quand la prise en charge n'est pas bonne.
Dans la DA, la "désensibilisation" ne marche pas. Au contraire les témoignages montrent des fortes poussées avec cette technique.

Bon week,
AtoSAge

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 325
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

De retour...

Message  chouchou1509 le Jeu 18 Juin - 22:15

Bonjour à tous,
Me revoilà, plus de deux ans après.
Durant ce temps, il s'est passé pas mal de choses. J'ai été à nouveau hospitalisée l'an dernier durant 10 jours à cause d'une grosse grosse poussée. J'ai à nouveau été traitée à grand renfort de dermocorticoïdes, de bains d'avoine et... c'est tout. J'ai trouvé que la prise en charge était quand même bien légère. Se tartiner toute la journée de cortisone en attendant que ça passe, j'aurais pu le faire chez moi, j'aurais eu le même résultat (sans m'ennuyer, au moins !).
Bref, suite à cela, ma dermato m'a proposé de tenter des séances de photothérapie, ma DA se calmant beaucoup l'été quand je m'expose (mais attention, il ne faut pas que je transpire, sinon, cata !). J'ai donc fait une vingtaine de séances, et... rien. Mais vraiment rien de rien.
Durant mon hospitalisation, elle a également voulu tester le Protopic sur moi. Ca a été l'horreur, réaction immédiate.
Aujourd'hui, je suis tout aussi perdue qu'il y a deux ans. J'ai l'impression qu'aucun professionnel de santé ne sait comment réellement prendre en charge cette pathologie, ils n'ont qu'un seul traitement à la bouche, et en dehors de cela, rien.
Je commence maintenant à réagir aux dermocorticoïdes. Les médecins ne veulent pas l'entendre, pour eux cela est impossible et n'est QUE dans ma tête (il suffit juste que "je ne sois pas anti-cortisone" selon leurs mots...), mais je crois surtout qu'ils sont démunis et n'ont rien d'autre à me proposer (ah si, elle a commencé à me parler un peu d'immunosuppresseurs, je l'ai envoyé bouler...).
Réagir à la seule chose qui me soulageait encore un peu me fait vraiment peur. Je me demande comment je vais pouvoir faire. Alors j'essaie d'en utiliser qu'en cas d'extrême urgence, ou sur le visage, là je ne peux pas faire autrement...
Je prends toujours de l'Atarax, là encore, j'essaie d'en prendre uniquement quand je sens que tout dérape, j'ai trop peur que ça ne fonctionne plus. C'est plutôt efficace, notamment sur mes démangeaisons, mais ça m'endort beaucoup, déjà que je suis de nature très fatiguée en permanence...
Bref, voila un peu ma vie actuelle. L'été arrive, et pour le moment je n'arrive pas à dénuder mes bras ou mes jambes.
Je suis certaine d'être allergique à certaines choses, mais les brick-tests n'avaient rien donné (sauf pollens de graminées), comment connaître des allergies (notamment alimentaires) autrement que via ce moyen ?
Pardon pour le pavé, et merci.

chouchou1509
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

DA existe-t-il des solutions...

Message  AtoSage le Dim 21 Juin - 14:13

Bonjour Chouchou,

Dans les réponses qui vous ont été faites, il y a quasiment tout...
Dans notre pathologie, il n'y a pas d'illusions à se faire : la prise en charge est globale, c'est-à-dire d'être actif au niveau de tous les paramètres de la maladie.
Votre chat : vous en êtes-vous séparée ?
Les allergènes alimentaires de l'adulte : ils vous sont cités plus haut.
Les dermocorticoïdes répétitifs sur une large zone amènent une immunodépression, donc aggravent la présence abondante de germes infectieux.
L'allergie à des dermocorticoïdes existe. Mais avant, lisez le descriptif de leur composition : si présence de chlorocrésol, on peut suspecter un allergie à ce composant.

Mais aussi : l'utilisation excessive du dermocorticoïde amène une modification cutanée dont les expressions diffèrent...jusqu'à une corticodépendance.

Pensez bien à tout ce qui "exaspère" l'inflammation : vêtements en synthétique, en lin (irritant), en soie (allergisante), au mauvais rinçage du lave-linge etc etc...

Reprenez à la base, et essayez de passer des vacances avec des baignades dans les lacs, en eaux vives, et avec une eau du robinet qui convient bien à notre peau (Vosges, Creuse, Ardèche méridionale...).

Bien atopiquement,

AtoSage

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 325
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: DA : existe t-il réellement des solutions ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum