Dermatite Atopique [Jin951]

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dermatite Atopique [Jin951]

Message  jin951 le Dim 25 Mar - 19:30

A propos des crèmes cosmétiques:

"Au contraire, en situation pathologique (sécheresses, lésions), elles ne vont que particper à une aggravation et vont favoriser la prolifération du staphylocoque dorée (caractérisée par un eczéma suintant/purulent)."

S'il ne faut pas en mettre, que doit on faire ?

Moi, je m'hydrate tous les jours avec une créme hydratante en période de crise ou non, si cela est contre indiqué au moin j'ai l'impréssion de contribuer à une amélioration !


jin951
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 25/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Aliment à éviter

Message  jin951 le Dim 25 Mar - 19:39

Bonjour,

Après avoir pris conaissance du site "Afpada" (vraiment intérrésant), je souhaitai revenir sur les aliments qu'il faut éviter ou éliminer !

Voici une liste de l'Afpada :

vins, champagne, fromages fermentés (camembert, roquefort, munster...), gruyères, saucisson, jambon cru, viandes fumées, fraises, épinards, sauce tomate, thon,escargots, poissons fumés, crustacés, épices, sauces fermentées, ail oignon échalotte crus, radis forts, levure de bière (ultra-levure), gibiers faisandés, cacahuètes, lentilles, haricots secs, fruits exotiques, chocolat, colorants divers.

Ma première réaction " Je vais rentrer en régime sec, puisque tout ces aliments font mon quotidien", alors je me demande si on pourrai avoir une alimentation à favoriser ?!

Du moin sans risque d'agraver cet ezcéma !

Merci,

jin951
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 25/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

aliments à éviter

Message  AtoSage le Lun 26 Mar - 11:06

Bonjour Jin,

Ces aliments "histaminolibérateurs et riches en histamine" sont à éviter pendant les périodes d'inflammation chronique.
Cette éviction n'est pas "pour toute la vie".
Cependant, lorsque nous sommes en rémission, la prudence est de mise.
Aussi, quand tout va bien, il serait bête de manger au même repas : chorizo, crabe antillais, roquefort et mousse au chocolat !

En situation chronique, quel est notre choix possible ?
Celui-ci par exemple : toutes les salades vertes, les carottes, les pommes de terres, les poireaux cuisinés sous toutes leurs formes (salades, gratins, soupes...), les yaourts, tous les fromages frais (de vache, de chèvre, de brebis), toutes les céréales dont le riz, les pommes, les poires, les bananes, les fruits secs (raisins, abricots, pruneaux...), toutes les viandes fraîches, le jambon blanc, les poissons frais en évitant le thon (riche en histamine) etc etc...

Y'a de quoi faire, n'est-ce pas ?

AtoSage

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 327
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eczéma Jin951

Message  AtoSage le Lun 26 Mar - 11:42

Jin, la prise en charge d'une DA ne se résout pas à "faut faire ci, faut faire çà", d'où la complexité de la chose...
Les gestes sont différents en fonction des symptômes et de la période.

La règle : aucune crème cosmétique sur une lésion, qu'elle soit modérée ou sévère : cliniquement, il y a toujours aggravation.
Sur les lésions, on applique les produits qui soignent (aseptisants, asséchants, dermocorticoïdes).
Ensuite, il y a des produits "adaptés" : syndets "cuivre-zinc", pommades glycérol-zinc, crèmes "cuivre-zinc", pour les phases intermédiaires.
Puis les cold-cream tout simples vont protéger les zones découvertes (visage, cou, mains, jambes...si pas de lésions).

Si vous appliquez une crème "hydratante" qui vous donne l'impression d'améliorer votre état...sans participer à la disparition de l'inflammation chronique, alors, on peut se poser la question du bien fondé de ce geste de crémage.

Associer à la fois : traitement des lésions, évitement des aliments "histamine", arrêt des crèmes cosmétiques sur le reste du corps, attention au rinçage total du linge, vêtements en coton...ça vaut la peine d'essayer (à condition bien sûr que les allergènes majeurs aient été pris en compte).
A ce sujet, chez l'adulte atopique, après un traitement immunosuppresseur, il s'ajoute souvent un rupture de l'immunité digestive, donc arrivée d'allergies alimentaires. Les principales concernent les légumineuses (dont la cacaouète et le soja), la noisette, les crustacés.

Vous essayez Jin ?

AtoSage

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 327
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  Jojo le Lun 26 Mar - 23:58

Bonjour Jin,

Je me suis permis de centraliser tes messages pour une meilleure compréhension de ta dermatite atopique

Déjà sache qu'un adulte ne guérit pas de la dermatite atopique, mais on en limite l'expression par une attitude rigoureuse qui est efficace, et qui peut se résumer ainsi:

1) Eviction des allergènes:
Côté "atopie": Pathologie immunitaire - prédisposition génétique à faire des allergies
Chez l'adulte, il s'agit souvent des pneumallergènes (ils pénétrent par la voie respiratoire: poussières, moissisures, phéromones d'animaux...)

Comme l'a sous entendu Atosage, il serait intéressant de savoir si tu traines l'eczéma depuis ton enfance ou si il est apparut subitement à l'âge adulte.Dans ce cas on trouve souvent un traitement immunosupresseur (cortisone par voie orale par exemple) qui est venu déséquilibrer le bon fonctionnement du système immunitaire qui va alors s'activer contre les allergènes de l'environnement jusque là tolérés...Et on se retrouve avec de très belles lésions d'eczéma.(C'est mon cas par exemple: cortisone par voie orale à 19ans et apparition d'une dermatite atopique sévère et récidivante. Il faut pour cela avoir le gène "atopique" bien sur...)
L'immunosupression peut avoir comme conséqences une rupture de l'immunité digestive qui signifie allergie alimentaire...

2) Eviction des irritants
Le vrai côté maladie de la peau, les lésions peuvent être entretenues par des phénomènes qui ne sont pas des allergènes : les textiles non coton, les produits cosmétiques, la fumée de cigarette...Il existe une multitude de pièges: Un rasage avec un rasoir jetable muni d'une bande lubrifiante (parfum+huiles) et on se retrouve immédiatement avec de belles plaques...

3) Eviction des activateurs de l'inflammation: Histamino-libération, Acides gras essentiels n°6 en application topique...

je résume un peu le site afpada car il est difficile de cerner toutes les grandes lignes d'une bonne prise en charge aux premiers abords.

Le mieux est de suivre les conseils d'Atosage, et on en reparle...

Bonne soirée,
avatar
Jojo
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  jin951 le Ven 30 Mar - 19:03

Bonjour,

Merci pour vos réponses,

Vou avez une certaine maitrise du sujet que je suis loin de posséder. De ce fait, quand vous me parlez de pommade "cuivre-zinc" , histamino-libération ou immunosuppresseur . . . Je me perd assez vite.

En revanche, j'ai bien compris que l'on ne peut avoir une procédure qui s'applique à tous les atopiques !

Ce que je retiens :

- Vétement en coton
- Eviter la poussière, moisissure, fumée et le contact avec les animaux
- Les allergènes compris dans certains éléments

Je vais essayer de suivre ces 3 premièrs conseils mais je reste un peu sceptique sur le fait de ressentir une réel amélioration grâce à cela (surement dû à un certain découragement de voir un jour une "vrai" et "durable" amélioration). Et comme le souligner "JOJO", le site afpada est une vrai mine d'information et même si j'ai lu le site en un seul trait, j'ai du mal à savoir par où commencer !

Si vous avez d'autres conseils, je suis bien sûr preneur, mais si vous pouviez . . . simplifier un minimum vos réponses pour un débutant comme moi je vous en serai reconaissant.

Pour ma part, j'ai toujours fait de l'eczéma mais la DA est apparut à 15 ou 16 ans.

Merci encore pour les réponses apportées !

jin951
Gratouilleux Débutant
Gratouilleux Débutant

Messages : 4
Date d'inscription : 25/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

r exemple

Message  AtoSage le Lun 2 Avr - 19:09

Dur dur de dialoguer par Internet. Mais bon, c'est la seule solution, alors, on continue...

Jin, dans le site de l'Afpada, il y a un lexique qui explique les termes qui vous interrogent.
Les produits de toilettes "cuivre-zinc" sont ceux qui contiennent du cuivre et du zinc.
Certains sont cités dans le chapitre "Adultes" du site-Afpada : "les trucs qui aident".

A part ça, les processus DA sont les mêmes chez tous les gratouilleux.
Ce qui change, c'est la situation. Par exemple, il n'y a pas de raison que des animaux soient responsables de notre DA si nous ne vivons pas avec des animaux et si nous ne passons pas nos week-end chez des amis qui en ont.

Première chose : vous dites <<j'ai toujours fait de l'eczéma, mais la DA est apparue vers 15-16 ans>>.
Doit-on comprendre qu'avant cet âge les médecins disaient que vous aviez un "eczéma", qu'ils ont ensuite appelée "dermatite atopique" ?
Si "eczéma depuis l'enfance", c'est une DA.
Dans le cas d'une DA depuis l'enfance, vous êtes sensibilisée aux grands allergènes classiques.
Donc, retour au départ et éviction des animaux domestiques, déménagement si moisissures dans le logement, changement de métier si nécessaire, par exemple si travail avec des végétaux, avec de la farine, ou des produits aéroportés irritants...à vous de voir...
Pensez aussi "allergies alimentaires" dont les légumineuses (pois, haricots, cacaouètes, soja, fèves...)

Ensuite et seulement ensuite, vous ferez attention "vêtements, lessives, fumées, aliments-histamine, sport..."

On récapitule :
1) vos allergènes à éliminer
2) ce qui entretient
3) traitements (en n'oubliant pas qu'une antibiothérapie est quelquefois nécessaire si les lésions sont surinfectées)
4) les gestes du quotidien.

Au boulot Jin !

AtoSage

AtoSage
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 327
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  Jojo le Mer 4 Avr - 14:35

Bonjour Jin,

Et oui, prendre en charge sa Dermatite Atopique c'est compliqué, c'est une pathologie bien plus complexe qu'il n'y paraît...

Je vais essayer de préciser ce que te dit AtoSage:

1) Les allergènes:
Si tu es en situation d'inflammation chronique, que tu passes d'une peau a peu près en bon état à des plaques rouges un peu partout le lendemain avec parfois d'autres symptômes (yeux ou nez qui coulent: conjonctivite /rhinite)...C'est que les allergènes principaux de la DA sont mal maitrisés:

a)Poussières : rien ne sert de mettre de la bombe anti-acarien et des housses anti-acariens partout, on fait bien la poussière une à deux fois par semaine, par un non atopique c'est mieux. Pas d'oreiller en plume, pas de matelas en laine, on utilise des housses, des taies et des draps en coton, et on aère bien la chambre 2h par jour, on évite d'avoir une chambre remplie de bibelots, de livres, de linges...)
*Pourquoi on parle de poussière et pas seulement d'acariens: les poussières qui viennent notamment de l'extérieure (pelouses, haies , feuilles) contiennent des irritants et d'autres allergènes et qui peuvent aggraver les lésions en place. Il faut donc éviter par exemple quand on est atopique de passer la tondeuse...

b)Phéromones d'animaux: Si animaux dans le logement ça devient plus compliqué car malgré un ménage à fond les phéromones peuvent rester encore longtemps.

c) Moisissures: On inspecte le logement.

d) Professionnel: Dans le travail y-a t-il des contacts avec des allergènes, des produits irritants...Se poser la question.

e) Alimentaire: le plus souvent il s'agit des légumineuses: Comment on fait ? le mieux est que durant le temps ou tu mets en place la discipline préconisée, tu arrêtes totalement les légumineuses (petits-pois, haricots, lentilles, fèves ,cacahuète, soja). On réagit à certaine quantité, ne te prend pas la tête à regarder trace de soja, trace de lupin...
Une fois que ton état général s'est amélioré (ce qui ne fait aucun doute si tu suis bien tous les conseils), tu réintroduits les légumineuses: Tu manges des haricots le soir et des pois-chiches le lendemain midi par exemple, si crise ou très fortes démangeaisons 24-48h et bien tu as ta réponse.


2)Les aggravants-irritants:
Le contrôle des allergènes doit s'accompagner d'autres gestes pour éviter l'aggravation général de l'état de la peau:
-Vêtements toujours coton
-Très peu de lessive et on programme 2 rinçages
-Pas de produits cosmétiques (surtout les hydratants...)
-Pas de cigarette dans le logement (sinon c'est la chronicité inflammatoire garantie)
-On essaie de pas trop empiler d'aliments histamino-libérateurs (on laisse tomber le verre de vin rouge quotidien...)

Bien sur si tu es en situation inflammatoire grave, utilises des dermocorticoïdes et/ou antibiotiques si eczéma surinféctés (lésions purulentes qui suintent).
Sache que les lésions reviendront tant que les allergènes ne seront pas maitrisés...

Bon courage à toi et précises-nous si tu fais de l'eczéma depuis ton enfance ou apparition à 15-16ans, car j'ai mal compris.

A+


Dernière édition par Jojo le Mer 4 Avr - 19:10, édité 1 fois
avatar
Jojo
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  Jojo le Mer 4 Avr - 14:53


J'oubliais! Un autre facteur très aggravant est le manque de sommeil / mauvais rythme (travail de nuit par exemple).
La peau aime bien se coucher tôt.
avatar
Jojo
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  elora 56 le Mer 9 Avr - 19:57

C'est marrant la dernière remarque. Je n'avais jamais constaté que le manque de sommeil me provoquait de l'eczéma. Ayant toujours des problèmes de DA 2 ans après avoir repris le travail de jour (avant je travaillais de nuit), j'en étais à me demander si je ne devrais pas reprendre un travail de nuit pour voir en pensant qu'il y avait peut être un effet du taux de cortisol. Quelle complexité !

elora 56
Gratouilleux Bavard
Gratouilleux Bavard

Messages : 14
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  Jojo le Mer 16 Avr - 10:52

Coucou Elora,

Bonne remarque, je voulais insister sur la fatigue / manque de sommeil / changement de rythme, qui baisse notre seuil de tolérance aux allergènes et en pleine "poussée" de DA retarde le retour à la normale...
Pour le travail de nuit, je suppose que quand le rythme est bien acquis et sans manque de sommeil particulier, ça ne doit pas avoir une grande influence...
avatar
Jojo
Gratouilleux Expert
Gratouilleux Expert

Messages : 152
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermatite Atopique [Jin951]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum